Cultiver des courges

Cultiver des courges

Ramenée de son voyage aux Amériques par Christophe Colomb, la courge est cultivée depuis dans nos régions.

La courge, au sens large du terme correspond aux plantes de la famille des cucurbitacées. Elle est cultivée pour être consommée ou pour servir d’ornement. Nous trouvons une grande variété de tailles, de formes et de couleurs.

Une variété de petites taille comme la Jack-Be-Little dont la chair rappelle le gout de la châtaigne . Le pâtisson (appelé également artichaut d’Espagne ou bonnet-de-prêtre) à la chaire blanche et délicate. Une variété qui donne des fruits plus conséquents, comme la fameuse citrouille utilisée pour Halloween en pays anglo-saxon.

La plantation de la courge

La plantation de la courge débute au printemps, à la fin de la période de gèle. Surveillez donc les saints de glace ; comme le dit le dicton : « s’il gèle à la Saint-Bernardin, adieu le vin » (mois de mai).

Le sol doit être riche, c’est pourquoi les courges poussent bien sur un tas de composte ou de fumier. Si vous souhaitez planter des courges dans une zone où le gel pourrait encore survenir ; plantez vos semis dans des godets, ou en les repiquant à la fin de la période des Saints de glace vers la mi-mai. Gardez à l’esprit que ces plantes prennent un grand espace par la suite en poussant. Espacez-les donc d’au moins un mètre de distance pour les variétés qui ne sont pas coureuses et pour les autres espèces, laissez entre un mètre vingt à deux mètres de terrain entre elles, pour leur laisser toute l’ampleur nécessaire à leur future croissance.

Les courges aiment l’humidité. Pour leur garantir le meilleur habitat, paillez le sol autour des plantes. Ce procédé va leur permettre premièrement de garder l’eau dont elles ont besoin et deuxièmement de protéger le fruit du sol. A noter que les courges apprécient le soleil.

Les courges ont besoin d’eau, mais ne les noyez pas. Trop arroser ses plantes risque de déclencher l’apparition de maladie tel que l’oïdium sur les feuilles. D’autres parasites peuvent s’en prendre à vos chères cucurbitacées : la punaise des citrouilles. Pour se prévenir d’une éventuelle attaque de ces insectes nuisibles, adoptez la technique de plantation des « plantes amies ». Ces plantes protectrices sont conseillées tel que de la menthe ou les tagettes (œillets d’Inde). Ce qui vous permet d’éviter d’utiliser des pesticides et de préserver la bio diversité de votre jardin. Vous pouvez les planter à proximité des choux et des haricots, mais elles ne font pas bon ménage avec les pommes de terre.

Pour avoir de gros fruits, les lianes de la courge doivent être taillées environs une vingtaine de centimètres, et leur récolte se fait de l’été à l’automne.


Articles intéressants dans Le potager

Voici une sélection d'articles proche de Cultiver des courges