Que faire au jardin en mars

Que faire au jardin en mars

L’atmosphère fleure bon les jours ensoleillés et les moments passés à profiter de l’extérieur après les mois de ralentissement végétal durant l’hiver ! Alors, pour tout savoir et faire les choses bien, en synergie avec l’époque printanière, voyons ensemble ce qu’il est bon de faire dans son jardin, au mois de mars.

A cette époque du calendrier, la météo n’est pas encore sûre, il faut donc d’abord être patient car planter certaines espèces trop tôt, serait dommage, avec les risques de destruction dus aux fameuses giboulées de mars. Alors même si vous avez grandement envie de fleurir vos parterres, il est en premier lieu important de préparer et entretenir le jardin.

Entretien et plantations après l'hiver

Avec les possibles épisodes de gel hivernaux, il est nécessaire de bêcher en profondeur, avec un motoculteur si vous avez beaucoup d’espace. En parallèle vous fertiliserez vos sols. Pour la surface des terrains, vous griffez avec une houe puis vous aplanissez au râteau.

Certaines espèces sont restées en terre durant les mois froids. Vous devez donc aérer la terre qui s’est durcie ; ce moment est également le bon pour faire la taille de quelques arbustes de haies. Par exemple, les clématites, les rosiers ainsi que les hibiscus. Vous êtes très prévoyants aussi vous pouvez dès lors débâcher les plantes couvertes pour hiverner, mais pas forcément encore à laisser en extérieur les nuits.

Si vous avez une pelouse, vous pouvez lui apporter un petit plus en engrais azoté mais assurez-vous d’abord qu’elle soit bien remuée, oxygénée et prête pour une pousse printanière idéale !

Côté plantation, ce mois de mars est préconisé pour la plante de conifères.

Le potager au mois de mars

Vous aurez pas mal de travail préparatoire côté potager !

C’est le moment de supplémenter votre sol avec du fumier, du compost que vous aurez constitué, voire de la cendre. Les semailles peuvent être faites pour des légumes tels le cresson, la courgette, le concombre mais aussi le fenouil, le melon, la tomate… Vous pouvez même penser à planter des oignons, de l’ail, les éternelles pommes de terre ou les asperges. Si vous êtes amateurs de sauces agrémentées, la possibilité de semer sous serre des fines herbes comme le basilic ou l’estragon est impeccable à faire en mars. Les plants encore à l’abri sous plastique (bette, chou) pourront commencer à être replantées à la fin du mois, après le changement d’heure et l’arrivée de vraies belles journées ensoleillées !

Parterres et jardinières

C’est encore, dans le domaine de l’esthétique, le mois pour créer des parterres ou des jardinières ! Privilégiez le rempotage de vos plantes de maison qui auront fait des racines et doivent être un peu à l’étroit. Vous pouvez aussi mettre dans des pots plus vastes les boutures que vous avez préparées à l’automne. Quant aux fleurs, les violettes, les pensées, les primevères (qui portent en leur nom le symbole même de la renaissance de la nature au printemps !), seront mises en pots décoratifs. Il y a beaucoup d’autres possibilités comme semer les fleurs qui fleuriront vos jardins estivaux : les plants que vous trouverez en jardinerie en mars comprendront des pois de senteur, des capucines, des œillets… Vous plantez des vivaces de rocaille, des bulbes de lis ou de glaïeuls et des plantes grimpantes de la famille de la passiflore par exemple. Histoire de mixer les coloris et d’avoir à la floraison un arc-en-ciel terrestre !

Pour les amateurs de roses, c’est l’époque idéale pour la taille ; vous conservez les yeux de fleur tournés vers l’extérieur de la plante. Mais vous taillez également les glycines en rabattant le bois jeune. Enfin il est conseillé de semer des coquelicots qui ajouteront un air bucolique et rougeoyant à votre balcon, votre terrasse ! En mars, il est aussi temps de désherber les crocus ou les perce-neige qui eux finissent leur saison.

Et si vous aimez les fruits d’été pour de bonnes salades rafraichissantes ou pour grignoter directement sur l’arbre, plantez en mars des fraisiers, des cassissiers, des groseilliers ! Si vous possédez depuis longtemps ce type de fruitiers, les choses à faire pour l’arrivée du printemps consistent en tailler : pour ce faire il faut retirer le bois mort et laisser une petite dizaine d’yeux. Pour les fruitiers de plus grande stature comme le poirier, le pommier, l’abricotier, vous taillez par l’intérieur de l’arbre, et si vous avez la chance de posséder des vignes, c’est le moment de faire une coupe franche dans les ceps en ne laissant que quelques yeux. Vous devez à l’approche de la belle saison traiter avec la bouillie bordelaise pour éviter toute atteinte parasitaire sur vos arbres.

Maintenant, chaussez vos sabots et votre tablier à grande poches… et au travail les jardiniers !


Articles intéressants dans Le jardinage mois par mois

Voici une sélection d'articles proche de Que faire au jardin en mars