L'isolation thermique du plafond

Isolation thermique du plafond

L'isolation est généralement utilisée pour réduire les fuites thermiques à travers les murs et le toit d'un bâtiment. Pour les maisons dotées de peu ou pas d'isolation au niveau du plafond, ajouter des matériaux isolants peut avoir un grand impact sur la consommation d'énergie et les niveaux de confort. Les zones de plafond et de toit sont également parmi les espaces les plus faciles à isoler dans une maison et ne demandent généralement pas d'importantes rénovations. Les propriétaires ont la liberté de choisir parmi un certain nombre de matériaux d'isolation en fonction de leurs besoins.

Certains des matériaux couramment utilisés dans l'isolation des plafonds comprennent des couvertures ou des matelas, des isolants en vrac, une mousse rigide ou pulvérisée. La fibre de verre ou la couverture de coton sont une option plus simple et plus abordable, mais elles sont aussi les moins efficaces dans la réduction du transfert thermique. Les produits fabriqués à partir de papier journal déchiqueté sont légèrement plus coûteux, mais sont aussi polyvalents et plus efficace. Les produits de mousse rigide ou pulvérisée sont les plus chers en raison de leur haut niveau d'isolation, même lorsqu’il s’agit d’isoler thermiquement des espaces restreints.

Plus de 45 % de la chaleur produite par un système de chauffage domestique est dissipée à travers le toit. En ajoutant une isolation adéquate on peut diminuer les pertes de chaleur et réduire ainsi les montants des factures de chauffage mensuelles. Cette consommation d'énergie une fois réduite, peut prolonger la durée de vie des systèmes de chauffage tout en minimisant leur impact sur l'environnement.

La fibre de verre ou la mousse isolante peuvent être ajoutées entre les solives dans les greniers qui sont facilement accessibles et des produits de remplissage peuvent être pulvérisés dans des espaces plus étroits depuis le plafond. La meilleure façon d'isoler un plafond est de fixer des panneaux en mousse rigide entre les cadres du plafond pour soutenir de manière plus économique l’apport d’isolation de la fibre de verre. Certains propriétaires de maisons munies de toits plats devraient également envisager d'utiliser la mousse de pulvérisation pour augmenter la couche d'isolation du plafond.

L’isolation du plafond est souvent choisie en fonction de sa valeur R, ou indice de résistance thermique. Les matériaux ayant un indice de résistance thermique élevé sont des isolants plus efficaces, tandis que la baisse des valeurs de cet indice est associée à de faibles niveaux de résistance thermique. Lors du choix de la solution d'isolation du plafond, les propriétaires doivent prendre en compte le coût de chaque matériau en fonction de leur budget, ainsi que le coût d'installation. La fibre de verre est facile à mettre en place et peu coûteuse, ce qui en fait le choix le plus économique. D’autres isolants dotés de coûts initiaux plus élevés peuvent être considérés pour les économies potentielles d’énergie qu’ils assurent dans le long terme. Il faut aussi considérer l'espace disponible, les niveaux actuels d'isolation et la température moyenne dans la région avant de comparer les différents moyens d’isolation thermique.


Plus d'informations sur l'isolation thermique