Comment insonoriser une pièce

Insonoriser une pièce

Pour lutter contre le bruit, plusieurs angles d’attaque du problème existent. S’il s’agit de se protéger des bruits extérieurs, on pourra commencer par les fenêtres. Si à l’inverse c’est de bruits intérieurs à la maison où à l’immeuble que l’on souhaite s’isoler, il faut penser isolation des murs et des plafonds ou planchers.

Isoler les fenêtres

Un double vitrage isole assez bien des bruits de la rue et il a en plus l’avantage de l’isolation thermique. Il est possible de poser un nouveau vitrage sur un cadre existant, ou de remplacer la fenêtre en en plaçant une nouvelle, dotée d’un vitrage isolant, sur l’ancien dormant. Cette deuxième solution est souvent la meilleure, car les cadres anciens manquent d’étanchéité – aux bruits aussi.

Si vous ne souhaitez pas remplacer votre vitrage, il est possible de fixer sur votre vitrage simple un second vitrage, enchâssé dans un cadre qui sera fixé/vissé sur la fenêtre existante. Dans l’ensemble, le résultat en matière d’isolation phonique est cependant assez décevant.

Quel que soit votre choix, n’oubliez pas l’isolation des caissons de volets roulants, qui laissent passer les bruits. Pensez à les doubler de plaques de bois ou mieux de plâtre. Ne négligez cependant pas de laisser assez de circulation d’air pour que la ventilation de la pièce continue à être assurée de manière satisfaisante.

Des rideaux épais devant les fenêtres isolent aussi du bruit de la rue.

Isoler murs, sols et plafonds

Si les bruits qui vous dérangent sont intérieurs à la maison ou à l’immeuble – bruits produits par vos voisins – il vous faudra penser à l’isolation des parois. Un mur peut s’isoler en le doublant d’une plaque de placoplâtre, avec un espace entre les deux parois que l’on comblera de laine de roche.

Pour le sol (bruits provenant d’en –dessous), on peut couler une chape sur le plancher existant, ce qui aura cependant pour effet de le surélever. Pensez à vérifier si vos portes s’ouvriront encore ou s’il faudra les raboter. Une moquette épaisse amortira aussi les bruits.

Les plafonds posent problème, car en principe, ce serait au voisin du dessus d’isoler son sol. S’il ne le fait pas et si les bruits incessants des talons sur le carrelage vous rendent fou, vous n’aurez pas d’autre solution que le plafond suspendu. Il ne faut jamais coller de double plafond ou de dalle pour une isolation phonique. Entre le plafond originel et le double-plafond, on isole avec une couche de laine de roche. Il s'agit de travaux importants, mais qui font sens, d'autant que vous procéderez aussi à une isolation thermique par la même occasion. Ce qui n'est pas négligeable.

Les maisons anciennes sont plus bruyantes que les constructions modernes, mais même dans les bâtiments actuels, tenus de respecter une norme phonique, il demeure très difficile, techniquement, d'assurer la tranquillité absolue aux occupants.


Articles intéressants dans L'isolation acoustique / phonique

Voici une sélection d'articles proche de Insonoriser une pièce et sur Comment insonoriser une pièce